Cinéma et Philosophie

Révisez grâce au ciné ! Découvrez notre sélection réalisée avec Éric Solot, professeur de philosophie au Lycée Albert Camus de Bois-Colombes pour revoir le programme de philosophie toutes terminales confondues.

Le programme de philosophie des terminales réunit une liste de notions toujours mises en évidence et une liste de repères à tort souvent délaissés. La sélection de films ici proposée pioche dans les deux listes sans être évidemment exhaustive. Pédagogiquement parlant, ces films ont pour qualité première de rendre sensible les questions philosophiques auxquelles renvoient les sujets du baccalauréat. Ils peuvent aisément soutenir la réflexion et servir à illustrer les propos des candidats le jour des épreuves tant écrites qu'orales.


Matrix (La conscience. La perception. Le réel) : pour la référence implicite à l’allégorie de la caverne de Platon, l’allusion au Messie rédempteur et l’espoir d’une libération collective face aux machines.

Soleil vert (La nature. Le bonheur) : pour l’anticipation d’un monde pouvant advenir, un monde qui n’en serait plus un, devenu immonde.

Bienvenue à Gattacca (La nature. La technique) : pour la persistance de la liberté en dépit d’un déterminisme génétique maîtrisé.

Les Portes de la Nuit (La liberté, La croyance) : pour le destin au sens antique du mot, inéluctable que l’on y croit ou non, heureux pour les uns, fatal pour les autres.

L’Etreinte du serpent (La culture): pour l’opposition de la nature et de la culture abordée du point de vue indigène.

Le Brio (Le langage. La raison. La vérité) : pour le conflit entre l’éloquence rhétorique et la vérité, le dilemne entre écouter la raison et s’en servir.

La Voie de la Justice (Droit. Justice) : pour la façon dont la fragilité et l’endurance appuyées sur le droit peuvent lutter contre l’injustice appliquée au nom du droit.

La Loi du silence (La religion. La morale. La justice) : pour la confrontation morale entre justice humaine et justice divine face au secret.

Barberousse (La morale. Autrui) : pour le parcours initiatique d’un médecin égoiste devant la générosité d’un confrère luttant contre la misère physique et mentale.

Le Septième sceau (L’existence. La croyance) : pour savoir s’il faut croire ou ne pas croire devant la mort.

La Vague (La politique) : pour la magistrale expérimentation d’un professeur sur ses propres élèves les invitant ainsi à comprendre la manipulation des masses.

Loading
0
0