Bande Annonce de LE VAISSEAU DE L'ANGOISSEDécouvrez la bande Annonce de LE VAISSEAU DE L'ANGOISSE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/1947/fond/1947_w_500.jpg
Steve Beck
Desmond HarringtonGabriel ByrnJulianna MarguliesEmily BrowningFrancesca RettondiniIsaiah WashingtonRon Eldard

LE VAISSEAU DE L'ANGOISSE

87 mn

Note de SensCritique :

4.5 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Steve Beck.

Casting : Desmond Harrington, Gabriel Byrn, Julianna Margulies, Emily Browning, Francesca Rettondini, Isaiah Washington. Ron Eldard

Synopsis : Un massacre abominable a été commis sur un paquebot de croisière italien en 1962. Depuis, le navire dérive à l’abandon dans les eaux internationales du détroit de Behring. Une équipe de mercenaires de la mer décide d’essayer de le remorquer à bon port. Mais les passagers fantômes vont leur en faire voir de toutes les couleurs. Surtout rouge.

Scénario : John Pgue, Mark Hanlon.
Musique : John Frizzell.
Pays : Australie | Etats-Unis d'Amérique
Tags : Fantastique / Horreur, Halloween, Sur l'eau, Interdits aux moins de 16 ans, En bateau.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film
L’avantage avec les films d’horreur un peu ratés au moment de leur sortie, c’est qu’avec le temps: ils deviennent drôlement kitsch. On pourrait par exemple s’amuser à tracer quelques parallèles avec le Shining de Stanley Kubrick dont l’hôtel hanté n’était pas flottant. Ici, c’est clairement à un film de producteur que nous avons à faire. Ce producteur s’appelle Joel Silver et nous reviendrons sur sa carrière explosive plus tard.

Ce film, d’horreur gore donc, a pour héros une actrice vedette de la série Urgences, Julianna Margulies, et un acteur versatile et toujours élégant: Gabriel Byrne. Tous deux embarqués sur un remorqueur traquant les épaves dans les eaux internationales. Manque de chance, leur dernière trouvaille est un gigantesque paquebot hanté par les fantômes de ses passagers, victimes d’un effroyable massacre dont nous n’allons pas tarder à découvrir les détails sanguinolents.

Si par exemple vous n’avez jamais vu l’intégralité des passagers d’un bateau se faire sectionner par un câble judicieusement tendu, ne manquez pas la scène d’ouverture. C’est l’un des deux morceaux de bravoure du film. Ce qui est sûr, c’est que ça change de La croisière s’amuse: car ici, il n’y a pas que les bateaux qui coulent, il y a aussi quelques viscères.
C’est donc le deuxième film de Steve Beck, un an après une première histoire de fantômes en 2001, et d’ailleurs judicieusement baptisé 13 Fantômes. Soit un début de carrière largement moins mémorable que son passage chez Industrial Light and Magic à la fin des années 80, où il fut responsable des effets spéciaux sur deux films déjà bien humides: A la poursuite d’octobre rouge de John McTiernan d’après le roman d’espionnage maritime de Tom Clancy et Abyss, de James Cameron où les extraterrestres se faisaient sous-marins.

Pour ce Vaisseau de l’angoisse, il est à nouveau sous la coupe de Joel Silver, producteur fameux pour son goût de l’action explosive : avec lui, c’est sûr, les bombes pètent toujours, et ça lui réussit fort bien d’ailleurs, puisqu’il compte à son tableau de chasse quelques séries ‘sévèrement burnées’ comme on disait alors: 2 Piège de Cristal avec Bruce Willis, 4 Arme Fatale avec Mel Gibson, 2 Predator avec ou sans Schwarzenegger et 3 Matrix. Une avalanche de testostérone à laquelle on peut ajouter, pour faire bon poids, du rab de Schwarzenegger (dans Commando), du Stallone et du Banderas (dans Assassins), encore un peu de Stallone avec du Wesley Snipes cette fois (dans Demolition Man) et une touche de Jet Li (dans Romeo Must Die)... Dans la famille Poète, je voudrais donc le père.

Dans un registre plus léger, on peut quand même signaler que des vaisseaux fantômes, il y en a quelques autres qui sillonnent les écrans. A commencer par ceux de Johnny Depp dans ses Pirates des Caraïbes, ou celui que croise Nicole Kidman et Sam Neill dans Calme blanc. Mais le plus distingué d’entre tous reste celui du Hollandais volant, damné de la mer immortalisé par James Mason en 1951, dans le film d’Albert Lewin où il rendait visite à la belle Pandora, alias Ava Gardner.

Ça fait peur !

Voilà un film qui fait peur et plaisir à voir. On se prend à stresser avec les héros dans une mise en scène honnête mais sans grande imagination. Les personnages sont plutôt convaincants et leur disparition au fil du scénario, nous laisse un peu comme des orphelins. Bref, ...

Lire la suite
7
loki_fr
A voir également
Affiche du film EXCALIBUR

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film EXCALIBUR, L ÉPÉE MAGIQUE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film EN PLEINE TEMPÊTE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film POSEIDON

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film APPRENTICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRREPROCHABLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUICIDE SQUAD

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés