SEA, NO SEX AND SUN

À partir de 2.99 €
Parce qu'Antoine Duléry, aprés les Camping, y est encore en vacances, mais différement
Comédie - 2012 - France - 90 MIN - VF - Tous publics
La Bretagne, le mois de Juillet, Carnac-Plage. Alex, 20 ans, saisonnier au Tennis-Club, profite de sa liberté, sort, fait des rencontres. Guillaume, 35 ans, vient en vacances avec sa femme et sa fille. C’est ici qu’il a passé ses meilleurs étés lorsqu’il était jeune. Pierre, 50 ans, récemment divorcé, séjourne avec ses deux enfants et espère renouer avec eux. Pour ces trois hommes de générations différentes, les vacances ne vont pas être exactement celles qu'ils avaient espérées...

Réalisé par

4.1 / 10
1MNavant
2MNaprès

Trois hommes de générations différentes, confrontés à leurs désirs, pas toujours satisfaits, pendant des vacances au bord de mer... Plutôt insatisfaits même comme le dit bien le titre qui joue, avec malice, avec le titre de la chanson chaude de Gainsbourg. Car, dans cette première réalisation du scénariste Chistophe Turpin, très remarqué pour son scénario de Jean-Philippede Laurent Tuel en 2006,  l'été n'est pas si chaud et d'abord parce que ces vacances se passent en Bretagne, à Carnac-Plage !

Comment rendre particulièrement attachante une comédie de bord de mer ? En la trempant dans un joli bain de mélancolie; en faisant, donc, du sexe, une péripétie balbutiante, et presque superflue; et en s'appuyant sur des comédiens tout en finesse. On est toujours content de retrouver Julie Ferrier qui, comme dans Didine de Vincent Dietschy, montre une face plus dramatique en épouse jalouse.

Mais ce sont les hommes qui s'imposent, puisqu'ils sont les héros de cette petite ronde des désillusions. Antoine Duléry, loin de son rôle de Camping même s'il est aussi en short, rend tout tendre son personnage en proie au démon de midi et qui tient à renouer le contact avec ses deux enfants.

Cela fait drôle de retrouver Arthur Mazet, le petit Guillaume de Nos jours heureux de Eric Toledano et Olivier Nakache : il est parfaitement crédible en jeune homme pas très à l'aise avec les filles.  Et surtout, il y a Fred Testot : en trentenaire vacancier déjà nostalgique de ses vertes années, il prouve à nouveau l'ampleur de son registre d'acteur, à la fois doux et amer. Vous reprendrez bien des vacances avec trois mecs aussi sympas ? 

FILMOTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Fred Testot

Les femmes restent à Paris et les pères partent en vacances à l'île de Ré avec les enfants. Jolie peinture de vacances à la plage, douce et iodée, avec un casting choral délicieux comme sait en concocter Pascal Thomas.

Christophe Turpin

Trois hommes se retrouvent obligés de s'occuper des gosses parce que les mères font la "grève" le week end du 15 août, ce qui donnent, forcément, des crises, des éclats de rires et de la tendresse.

DÉPRESSION ET DES POTES

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité