SYNGUE SABOUR, PIERRE DE PATIENCE

À partir de 9.99 €
Parce que le roman adapté par le film reçut le Prix Goncourt en 2008
Drame - 2013 - Allemagne|Afghanistan|France - 98 MIN - VO - Tous publics
Près de Kaboul, un héros de guerre gît dans le coma ; sa jeune femme à son chevet prie pour le ramener à la vie. Une guerre fratricide déchire la ville et les combattants sont à leur porte. La femme ne peut se résoudre à fuir avec ses deux enfants, car elle ne veut pas abandonner son mari. Mais un jour des soldats frappent à sa porte...

Réalisé par

7.2 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Patrick Fabre
Patrick Fabre
CHRONIQUEUR

Dans la mythologie perse, Syngué Sabour est la pierre de patience, une pierre magique. On peut lui révéler ses malheurs, ses secrets, tout ce qu'on n'ose pas dire. La pierre absorbe ces secrets à la manière d'une éponge puis finit par exploser, libérant enfin la personne qui lui a fait ses confidences.

Dans le monde du cinéma c’est un film d’Atiq Rahimi, adapté de son roman qui lui a valu le prix Goncourt. L’histoire de Syngué Sabour, pierre de patience se déroule dans une ville en guerre qui pourrait être Kaboul. Là une femme, mère de deux petites filles, est coincée au chevet de son mari blessé par balle. Un mari dans un état végétatif a qui elle peut enfin confier ses états d’âmes et raconter sa survie au quotidien…

Dans le rôle de la femme, on retrouve l’impressionnante Golshifteh Farahani, révélée en 2009 dans le film d’Asghar Farhadi, A Propos d’Ely et qui a dû s’installer en France après que son pays, l’Iran, ait condamné sa participation au film américain Mensonges d’état. Une battante totalement bouleversante dans Syngué Sabour

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Golshifteh Farahani

L'histoire d'une jeune fille après la chute du régime taliban en Afghanistan

Atiq Rahimi

Une autre femme prise dans la tourmente de la guerre, en l'occurrence Emmanuelle Béart

A PROPOS D'ELY

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS