LA COLÈRE DES TITANS
À partir de 3.99 €
La Colère des Titans est finalement plus réussi, mieux écrit et visuellement plus impressionnant que le premier opus des aventures de Persée...
Aventure / Action - 2012 - Etats-Unis - 99 MIN - VM - HD - Tous publics
Persée est redevenu un simple pêcheur et élève son fils de dix ans, Hélios. Pendant ce temps, le manque de dévotion des humains affaiblit les dieux qui sont sur le point de perdre le contrôle des monstrueux titans, en particulier de leur chef, Cronos, vaincu. Reprenant ses complots contre Zeus, Hadès passe un pacte avec Cronos, capture Zeus et l'enferme dans les Enfers. Les Titans libérés sèment la désolation dans le monde. Persée est alors contraint de sortir de sa retraite

Réalisé par

4 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Gael Golhen

Gael Golhen

CHRONIQUEUR

Bonne nouvelle : La Colère des Titans est bien meilleur que Le Choc des Titans (ce qui n’est pas compliqué me direz vous). Avec cette suite mythologique Jonathan Liebesman (World Invasion : Battle Los Angeles), cinéaste sous amphétamines, reprend le flambeau de Louis Leterrier.

10 ans après le Choc, Persée est redevenu un simple pêcheur et élève son fils de dix ans, Hélios. Pendant ce temps, les dieux de l'Olympe sont sur le point de perdre le contrôle des monstrueux titans, en particulier de leur chef, Cronos. Reprenant ses complots contre Zeus, Hadès passe alors un pacte avec Arès, et Cronos en personne et ils parviennent à capturer Zeus et l'enferment aux Enfers. Les Titans libérés sèment la désolation dans le monde.
Persée est alors contraint de sortir de sa retraite ; avec l'aide d'Andromède, d'Agénor fils de Poséidon, et du dieu Héphaïstos, il va tenter de libérer Zeus et de sauver l'humanité.

Moins bavard et plus ramassé que le précédent, ce deuxième volet devrait rendre fou les profs de grec qui nous regardent ! Cette fois, les hommes et les dieux font alliance contre une armée de chimères, de minotaures et de machins-trucs à douze têtes, menée par un Cronos de synthèse. Le résultat est épuisant (la bagarre contre un trio de cyclopes – les potes d’Héphaïstos) et les épileptiques feraient mieux de passer leur chemin. Pour les autres, soyez prévenus : le résultat est un grand moment d’hébétude cinématographique. On pose son Bailly et on regarde.

FILMOTV vous recommande

Même casting

Même réal

Même casting

Contexte

Dans le genre blockbuster mythologique et numérique, l'alpha et l'oméga du genre reste le délire de Zack Snyder sur la bataille des Thermopyles.

Jonathan Liebesman

Parce qu'il s'agit du premier film des (nouvelles) aventures de Persée.

AVATAR

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité